ba-sans-famille
Bonjour et bienvenue sur le forum de BA sans famille.
N'oubliez pas de vous présenter si vous souhaitez avoir accès au forum.

Merci et à bientôt !

Présentation du LOBBY DES 4 PATTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation du LOBBY DES 4 PATTES

Message par Nicolev le Mar 3 Juil - 18:14

Si vous souhaitez rejoindre l'équipe du Lobby des 4 Pattes, contactez Martine sur lobbydes4pattes@yahoo.fr

Le Lobby des 4 pattes


Qu’est-ce qu’un Lobby ?
Un lobby, groupe de pression en français, est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts particuliers d'un groupe donné (en l’occurrence les animaux).
Le rôle d'un lobby est d'infléchir une norme, d'en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes (en l’occurrence les lois et politiques concernant les animaux).

Pour ce faire, il exerce une activité qui consiste en des interventions destinées à influencer directement ou indirectement les processus d'élaboration, d'application ou d'interprétation de mesures législatives, normes, règlements et plus généralement, de toute intervention ou décision des pouvoirs publics. Cette activité est appelée communication d’influence.

Objectif
Nous lançons le Lobby des 4 pattes avec pour objectif d’exercer une pression sur les ‘décideurs’ afin que les lois existantes concernant les animaux soient appliquées et modifiées dans le sens d’une prise en charge respectueuse de nos compagnons à 4 pattes. (voir objectifs en fin de dossier)
Avec qui
- les associations de protection des animaux,
- les vétérinaires,
- toutes les personnes qui aiment et se soucient des animaux

Nos actions aujourd’hui

Actions de boycott

- Boycott de produits alimentaires (viande, poisson …) ou autres pendant un temps déterminé
Il me paraît opportun de ne pas se limiter à des thèmes qui ont un rapport avec les animaux. Nous serons d’autant plus percutants si justement nous sortons des thèmes classiques car ce sera nouveau.

- Boycott permanent de produits testés sur animaux (beauté, entretien, alimentaires, pharmaceutiques ...)
Nous démarrerons avec le boycott des produits (alimentaires, cosmétiques, entretien, pharmaceutiques) testés sur les animaux. C'est un thème porteur

- Boycott permanent de la fourrure
A l’occasion des actions de boycott, communication aux médias ainsi que via les réseaux sociaux du pourquoi et du comment.

Plaintes massives

Tout cas de maltraitance donnera lieu à un dépôt de plainte auprès du Procureur de la République concerné avec information des médias locaux.
Un dossier type de dépôt de plainte est mis à disposition avec accompagnement pour le remplir.

Courriers visibles en masse

A l’occasion d’événements locaux de maltraitance animale : courriers en masse aux élus (sénateurs + députés + conseillers régionaux et généraux + maires) avec copies aux médias locaux. Forme : courriers papier, courriels, messages sur les pages des réseaux sociaux des décideurs
Un dossier type de courriers et destinataires est mis à disposition avec accompagnement pour le personnaliser.

Lauriers et hontes

Promouvoir les municipalités exemplaires, pointer les défaillantes.
Classement des municipalités sur des critères prédéfinis :
- personnel dédié aux bien être des animaux,
- enquêtes sur maltraitances,
- capture des animaux errants pour les conduire vers les associations afin qu’ils soient stérilisés et soignés,
- financement des associations, absence d’euthanasie des animaux recueillis par les fourrières,
- réglementation sur l’identification des animaux et suivi des animaux de la commune,
- gestion des animaux accidentés (ramassage, vérification de l’identification, crémation)
- …
Chaque critère sera noté de 0 à 10. La notation pourra être faite avec les associations de protection des animaux. Une façon de les rallier à nos actions.
Nous additionnerons les notes ce qui nous permettra d’inscrire les municipalités dans une des 3 catégories
- Lauriers
- Peut mieux faire
- Honte

Le classement sera bien sûr diffusé sur notre page Facebook, mais aussi sur la page des municipalités concernées et aux médias locaux.


Ce que nous attendons de nos interlocuteurs :
aucun investissement financier
un peu de temps pour relayer les actions
de façon à ce que nous soyons nombreux et donc écoutés

- Participer aux actions de boycotts en boycottant.
- Dépôt de plaintes systématiques auprès des procureurs. Nous les accompagnons dans la constitution des plaintes.
- Interpellation massive des élus et médias locaux sur les cas de maltraitance. Nous les accompagnons en leur fournissant les messages à diffuser, à qui les diffuser et comment et bien sûr nous nous joignons à eux.

Nos objectifs

1. En ce qui concerne les animaux de compagnie
- Interdire l’exposition des animaux en animalerie.
- N’autoriser que les élevages LOF, non multi-races, en imposant un quota de reproduction
limité à une portée/an par femelle reproductrice.
- Interdire l’importation, pour la vente, des animaux de compagnie.
- Interdire la commercialisation des animaux exotiques.
- Interdire la vente d’oiseaux destinés à vivre en cage.
- Mettre en place une campagne nationale de stérilisation des animaux de compagnie.
- Réviser le régime juridique pour que les animaux soient considérés comme des êtres vivants et sensibles.

2. En ce qui concerne l’élevage des animaux dits ‘de ferme’
- Mettre en place une politique agricole visant à développer l’élevage extensif des animaux,
avec parcours extérieurs.
- Interdire les mutilations (coupe des dents, de la queue, castration des porcelets,
débecquage des poules et autres mutilations ... ).
- Interdire les batteries de cages (y compris des cages «aménagées» pour les poules
pondeuses).
- Interdire le gavage des palmipèdes et le plumage des animaux vivants.
- Respecter l’Article. L214-1 du Code rural à savoir : « Tout animal étant un être sensible doit
être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs
biologiques de son espèce ».

3. En ce qui concerne l’expérimentation animale
- Financer un institut français de recherche, de développement et de validation des méthodes
substitutives à l’expérimentation animale.
- Généraliser l’enseignement de ces méthodes substitutives.
- Reconnaître un droit d’objection de conscience à l’expérimentation animale.
- Appliquer la directive européenne de 1976 interdisant la vente de produits cosmétiques
testés sur les animaux lorsqu'une méthode de substitution existe.
- Obliger les fabricants à apposer sur leurs produits la mention " testé sur les animaux "
couvrant au moins 20 % de la surface d'emballage.

4. En ce qui concerne les combats d’animaux
Le retrait immédiat de la tauromachie à l’inventaire du patrimoine immatériel français,
la condamnation de tous les sévices graves sur animaux et l’application de l’article 521-1 du Code Pénal sur tout le territoire, sans aucune dérogation, la suppression de l’alinéa 7 de l’article 521-1 du Code Pénal sur la tolérance envers les traditions locales.

5. En ce qui concerne la fourrure des animaux
Interdire l’élevage des animaux à fourrure et la commercialisation de la fourrure des animaux.

6. En ce qui concerne la chasseInterdire la chasse, les chasseurs pourront ainsi se consacrer à leur passe-temps favori, à savoir se promener dans la nature, sans avoir à s’encombrer d’un lourd fusil.

7. En ce qui concerne les animaux sauvages
- Interdire le commerce et la détention d’animaux sauvages chez des particuliers,
- Réviser les articles R.654-1 et L.521-1 du code pénal afin qu’ils prennent en considération
tous les animaux sans distinction

8. En ce qui concerne l’abattage rituel
Obliger à l’étourdissement des animaux avant tout abattage, sans aucune exception pour l’abattage rituel. Les animaux n’ont pas à faire les frais de nos croyances.

9. En ce qui concerne les animaux dans les cirques
Interdire l'exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants. Il n’est pas dans la nature des animaux de faire les clowns pour distraire les humains.

10. En ce qui concerne les autres animaux
Interdire l’usage des pesticides pour préserver les abeilles, les papillons … S’interroger sur le bien être des animaux dans les parcs zoologiques.

11. En ce qui concerne les vétérinaires
- Interdire aux vétérinaires d’euthanasier des animaux sains à la demande de clients désireux de se débarrasser de l’animal d’un parent décédé,
- Les vétérinaires devront passer un accord avec les associations ou SPA les plus proches pour recueillir ces animaux afin qu’ils soient proposés à l’adoption, l’argent de l’euthanasie pourrait être reversée à l’association d’accueil afin de palier aux premiers soins de l’animal.

12. En ce qui concerne les municipalités
- Interdire le trappage des chats libres pour les euthanasier, mais autoriser le trappage uniquement pour les faire stériliser, puis les relâcher sur les sites (les chats domestiques devront être placés en association et proposés à l’adoption).
- Autoriser le nourrissage de ces chats par les bénévoles des associations.
- Obligation aux villes les plus importantes (déterminer à partir de quel nombre d’habitants) d’avoir un refuge pour chiens et chats afin d’y mettre les animaux ayant passé les délais de garde en fourrière,
- Ne pas euthanasier « à tout va » les animaux en fourrière sous prétexte que les fourrières sont saturées sans avoir au préalable effectué des démarches pour placer les animaux.
- Verser des subventions aux associations pour la stérilisation des chats errants au même titre que les associations sportives (qui perçoivent en 1 an ce que les associations de protection animale n’ont pas en 10 ans).
- Obligations aux policiers municipaux d’aller ramasser les animaux accidentés pour les conduire chez le vétérinaire et si décédés pour vérifier si identifiés ou pas et dans ce cas prévenir les maîtres.

13. En ce qui concerne les éleveurs
- Ne pas faire reproduire une chienne au delà de 3 ans, à cet âge proposer l’animal stérilisé à l’adoption pour retraite heureuse.
- Interdire l’élevage en cage, vérification des conditions de vie chez tous les éleveurs.

14. En ce qui concerne l’application des lois
- Retrait immédiat des animaux pour toutes les personnes ayant maltraité son animal (ou ses animaux).
- Interdiction ferme et définitive pour ces personnes de détenir un animal et vérification régulière par une association mandatée par la police ou la police elle même du bon respect de la loi.
- Prison ferme et amende pour toutes les personnes ayant maltraité un animal.


Nicolev
Membre de Platine
Membre de Platine

Féminin Nombre de messages : 3100
Age : 64
Localisation : Sérézin du Rhône
Département : 69
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du LOBBY DES 4 PATTES

Message par Duma76 le Mer 4 Juil - 20:17

Très beau programme de campagne politique. Pour 2017 ?
Pouvez vous expliquer comment vous allez financer toutes ces actions ?

Duma76
Membre d'Argent
Membre d'Argent

Féminin Nombre de messages : 283
Age : 59
Localisation : LA NEUVILLE CHANT D OISEL
Département : 76
Date d'inscription : 28/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du LOBBY DES 4 PATTES

Message par Nicolev le Mer 4 Juil - 21:48

Juste une grosse implication de l'équipe pour faire des courriers, des recherches, des actions visant à faire fléchir les décideurs...

Une action est actuellement intentée pour forcer une SPA à prendre le temps de faire des combinaisons de chiffres pour reconnaître un tatouage illisible d'un chat persan qu'ils ont récupéré en fourrière... En sachant que cette SPA refuse toute coopération avec les petites assos et est complètement fermée sur elle-même, pratiquant les euthas en masse et en les cachant.

Nicolev
Membre de Platine
Membre de Platine

Féminin Nombre de messages : 3100
Age : 64
Localisation : Sérézin du Rhône
Département : 69
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation du LOBBY DES 4 PATTES

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum