ba-sans-famille
Bonjour et bienvenue sur le forum de BA sans famille.
N'oubliez pas de vous présenter si vous souhaitez avoir accès au forum.

Merci et à bientôt !

Adessias, ma Roxane, ma belle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adessias, ma Roxane, ma belle...

Message par CIGALE le Sam 28 Juil 2012 - 14:38

http://ba-sans-famille.forumactif.com/t4236-roxane-ma-soeur-en-poils?highlight=Roxane

Pendant plusieurs années, j'ai décrit les tribulations de mes chiens, Viking, Nebby et Chipie, les cockers et de Roxane, ma BA "3 Cockers pour une BA" (référence à "4 Bassets pour un Danois".

Depuis, Chipie nous a quittés la première (adoptée à 10 ans, avec un cancer qui ne lui donnait que 2 ans d’espérance de vie, elle a juste tenu le coup 2 ans, toujours vive et heureuse, sans souffrir jusqu'au dernier jour), Nebby a suivi Roxane de moins d'une semaine et seul Viking est encore au poste, aussi alerte qu’un jeunot (et pourtant il a eu 15 ans le 16 juin).

Le 19 juin 2008, pour ses 11 ans, il avait eu un cadeau un peu particulier (pas sûr qu’il ait vraiment apprécié sur le moment) : une grande sœur (géante, même), une BA de 11 ans nommée Roxane arrivant en droite ligne de la LPA de Lille (par covoiturage, merci ému à Sunshine/Nathalie et Brigounette/Brigitte).

Je viens vous parler d’elle, ma Roxane, ma « louve », ma « bergère coup de mistral » (je l’appelle comme ça à cause de ses oreilles déportées vers la gauche comme si le vent de chez moi lui soufflait perpétuellement dessus). Qui après 4 merveilleuses années en famille vient de nous quitter, elle s’est endormie tout doucement dans mes bras, le dernier cadeau que j’aie pu lui faire, à ma douce. J’ai une peine immense, même si c’était la meilleure chose pour elle, elle ne pouvait plus marcher, elle aurait commencé à souffrir et ses yeux disaient clairement qu’elle était en bout de course. La retenir aurait été pur égoïsme, je ne pouvais pas le faire. Alors je l’ai laissée partir, mais pas seule ! Maintenant, elle dort au fond du jardin, près du cabanon, avec sa couverture préférée et nous planterons un bosquet de lavande sur son petit coin-souvenir. Elle aurait eu 15 ans le 16 juillet.

Roxane, c’était autrefois « Mémère », de la LPA de Lille. Toujours pas casée après 7 ans de refuge, de même que sa copine Nicky, partie peu après elle pour la Suisse…Sa photo trouvée sur Rescue dans les « adoptions urgentes », ses yeux tristounets, le coup de foudre ! A son âge, il a fallu la stériliser (elle portait encore son pansement à son arrivée), puis attendre (que ça peut-être long, un jour…alors plusieurs !!!). Et enfin la voir débarquer par un beau soir, prendre possession tout de suite de sa couverture, grogner à la truffe des cockers qui se demandaient ce que c’était que ce truc à longues pattes et oreilles courtes. Mais elle a tout de suite fait partie de la famille. Ca a été 4 années merveilleuses. On dit toujours qu'il ne faut pas chercher chez un chien les ressemblances avec un chien disparu, on ne risque que la déception et peut-être de ne pas aimer le nouveau venu comme il le mérite, la comparaison lui étant souvent défavorable. J'ai toujours pratiqué ainsi, et avec Roxane, je ne risquais pas de la comparer à Kiri "le chien de ma vie", mon 1er berger qui m'a accompagnée 12 ans : elle avait 11 ans, c'était une femelle, elle n'avait pas du tout le caractère autoritaire de Kiri.... Et pourtant, j'ai bien dû en convenir : Roxane, c'était Kiri sans l'être. J'ai retrouvé avec elle ce que je croyais perdu pour de bon. Dès le premier jour, elle est venue poser sa tête sur mes genoux comme il le faisait...Elle venait se coucher près du divan, je la caressais, et quand j'arrêtais, elle relançait ma main d'un petit coup de museau. Elle avait pris son habitude à lui, quand l'heure de la gamelle était en retard, de s'asseoir devant le frigo, sans revendiquer, mais avec un regard copié sur celui des cockers qui me culpabilisait bien plus que des aboiements. Et quand les cockers avaient vidé (ou renversé) la gamelle d'eau commune, elle la prenait entre ses dents et la laissait retomber sur le carrelage pour dire « Fait soif ! ». En résumé, je n’ai avec elle aucun mauvais souvenir. Aucun défaut, juste un petit travers : elle fourrait volontiers sa truffe dans le sac à provisions ou dans le sac poubelle. Comme j’étais incapable de la gronder (encore moins de lui donner une claque même amicale sur le dos), je m’approchais doucement et je lui tapotais l’épaule « Dis, tu veux que je t’aide ? » Elle ne saisissait sûrement pas l’ironie, mais elle me regardait l’air de dire « Je suis prise ! » et elle retournait à pas comptés à son panier.

Le premier soir, c’était trop dur, j’ai pris –pour une fois- un calmant léger. Et je me suis endormie dans le séjour. Le matin, je me suis réveillée au même endroit, les pieds froids mais le cœur chaud, et pour cause ! Un cockinou ronflait sur ma poitrine, Gandoun, le BA de mon mari, était là, la tête collée sur mon épaule, je les avais machinalement pris dans les bras. Une odeur de café m’a réveillée tout à fait. Mon mari, armé d’une tasse et qui m’a dit « Vous aviez l’air si bien, avec vos bestiasses, que je ne vous ai pas réveillée. » Et qu’il a passé la nuit dans le fauteuil, au cas où… Je passe du calme aux larmes, il me semble tout le temps entendre le tic-tic-tic de ses griffes sur le carrelage, de sa démarche si particulière à cause de l’arthrose. Le temps fera son œuvre, bien sûr…mais pas l’oubli.

Et j'ai pulvérisé mon record "entre deux chiens" : 10 jours (11 entre Lara, petite levrette et Viking-cocker). En allant sur un forum pour annoncer le départ de Roxane, vu que c'était par eux que je l'avais accueillie; j'ai eu la curiosité d'aller lire une peu les posts "urgences/danger d'euthanasie..." et j'ai vu Bianca. Dite croisée BA mais vue de près, elle a tout d'une malinoise. 11 ans, ayant échappé une première fois à la piqûre (miracle?) mais en sursis très proche. Contacts avec l'asso, je l'avais réservée, elle devait arriver, mais quand...? Puis le vendredi 20, coup de fil "On a un co-voiturage, elle sort de Gennevilliers demain matin et elle sera chez vous vers 15h30." Elle est arrivée vers 15 h. Elle est magnifique, douce, adorable. Et sourde. Mais ça m'est égal, j'ai eu l'expérience d'un chien sourd. Elle ne prendra pas la place de Roxane, pas plus que Roxane n'avait pris celle de Kiri, "le chien de ma vie". Chaque chien est "lui" (ou"elle"), et il est aimé pour ce qu'il est, sans comparaison avec ceux qui l'ont précédé.



CIGALE
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 59
Localisation : A ran de soun gardian...
Département : ...
Date d'inscription : 31/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adessias, ma Roxane, ma belle...

Message par Liloucette le Sam 28 Juil 2012 - 21:07

Magnifique hommâge pour Roxane.
Je me sens très proche des sentiments qui y sont exprimés.
Une vision similaire de ce que représente notre compagnon de vie à poils, une même proximité avec lui, qui nous laisse un vide et un manque presque charnel de lui à sa disparition mais en même temps cette même volonté d'offrir une chance à un autre quand l'ancien laisse sa place.

Je n'ai jamais compris ceux qui refusent de reprendre un chien à la mort de leur compagnon, sous prétexte qu'ils ne veulent plus avoir à souffrir à sa disparition.
Pour moi le bonheur des années passées auprès d'eux et la joie de vivre qu'ils apportent valent infiniment plus que la douleur ressentie à leur disparition.
Et quel égoïsme quand on sait tous les chiens qui attendent une bonne famille.
Il faut pleurer sur ce que l'on a perdu, évacuer la douleur mais se réjouir de ce qu'on a connu.
Avoir perdu ça signifie avoir gagné avant, et connaître le vide ça signifie avoir été rempli avant.

Ce je ne sais quoi, ce petit rien que l'on recherche et qui nous fait penser à l'ancien, et en même temps assez d'ouverture pour laisser sa chance au nouveau et ne pas fermer son coeur bien qu'il soit très différent et ait sa personnalité propre, ça aussi ça me parle.

Roxane a vécu heureuse et a été aimée, on le sent et bienvenue à Bianca qui a trouvé à son tour sa famille.

Liloucette
Membre de Platine
Membre de Platine

Féminin Nombre de messages : 3656
Age : 42
Localisation : Isère
Département : Isère
Date d'inscription : 19/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adessias, ma Roxane, ma belle...

Message par ramsesII le Dim 29 Juil 2012 - 17:13

Je suis bien d'accord avec Liloucette/Karine!
Chaque chien est "lui", on pense toujours à sa personnalité propre! Nous aussi, nous pleurons ceux qui nous ont quittés, mais nous sommes allés très vite donner leur chance à 2 autres chiens en allant les chercher à la SPA, et aujourd'hui, nous sommes en demande d'adoption pour TOTI, pour l'aimer comme on aime les autres, le soigner et qu'il vive dans une famille et non pas dans une cage en Espagne, même si je ne doute pas qu'il est bien traité! il aura chaque semaine la joie de voir nos petits enfants qui adorent les animaux!
Vous avez donné votre amour à Roxane. Elle est partie heureuse. Joyeuse vie à Bianca!
Claudie

ramsesII
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin Nombre de messages : 38
Age : 70
Localisation : foix
Département : 09
Date d'inscription : 24/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adessias, ma Roxane, ma belle...

Message par Lalita le Dim 29 Juil 2012 - 19:41

Très beau témoignage qui m'a donné les larmes aux yeux car nous passons tous par là un jour ou l'autre pleure

On les aime, il n'y a rien à rajouter. Leur départ est atroce mais c'est la vie qui est ainsi faite. C'est vraiment un moment très dur à passer. Courage !

Je suis avec vous. bize

Lalita
Membre de Platine
Membre de Platine

Féminin Nombre de messages : 2086
Age : 51
Localisation : NICE
Département : 06
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adessias, ma Roxane, ma belle...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum