ba-sans-famille
Bonjour et bienvenue sur le forum de BA sans famille.
N'oubliez pas de vous présenter si vous souhaitez avoir accès au forum.

Merci et à bientôt !

Hômmage à une reine, mon premier chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hômmage à une reine, mon premier chien

Message par dakota31 le Ven 12 Déc 2014 - 15:16

En septembre 1997, des amis me disent que leurs deux colleys auront bientôt des bb, qu'ils me réservent un des bb, faut juste que je dise si je veux un mâle ou une femelle. J'ai dis, je veux bien une femelle.

En novembre, arrive dans ma vie Fanny. A ce moment là, je ne savais pas l'ampleur du bonheur que cette chienne allait m'apporter. Ma tendre maman est partie deux mois avant, Fanny m'a aidé à faire le deuil.

Déja le premier jour de son arrivée, Fanny était une effrontée, qui montrait qu'elle était la chef. Mais je ne sais pourquoi, jamais je n'ai sû être au dessus d'elle, hierrarchiquement. Elle m'a envoutée. Oui, je rentre dans le paranormal, mais Fanny avait quelque chose de plus qu'un simple chien.
Elle était déja trés intelligente, débrouillarde, inutile de lui dire qu'il ne fallait pas faire telle ou telle chose, elle le savait. jamais malade, jamais dépendante, Fanny était une personnalité à part.

Je respirais Fanny, je pensais Fanny, elle a complètement envahie mon âme, mes pensées, ma vie. Plus le temps passé, plus je souffrais quelque part d'être autant dépendante mentalement de Fanny. Je me suis fâchée avec bcp de personnes, dont des membres de ma famille, car ma vie tournait autour de Fanny, et cela ne plaisait pas à mes amis, mon ami, ma famille.
Peu importe, du moment que Fanny était avec moi, le monde pouvait s'écrouler autour de moi.
C'était grisant, et incompréhensible la vie que j'avais avec Fanny.

Fanny est partie vers un autre ailleurs, un jeudi matin, 3 janvier 2013 à 15 ans passé.
Et sur sa mémoire, jamais je n'ai pensé qu'elle allait me quitter, jamais, je la croyais vraiment immortelle. C'est un peu difficile pour vous de comprendre cela, mais j'ai carrément occultait son départ un jour, j'ai vécue durant 15 ans dans le dénni. Et quand en ballade on me demandait son âge, 14 ans, 13 ans, les gens disaient : oh qu'elle est vielle, c'est bientôt la fin.
Je vous jure sur ma tête, que cela me mettait en colère et que j'insultais alors les gens. Aucun respect en disant cela.

Même le jour où je l'ai amener chez le véto, son dernier voyage, je ne savais pas qu'elle allait partir pour toujours, je vivais dans ce denni total.

Mais deux ans après, ma douleur est aussi grande, elle me manque, surtout à Noêl, elle m'apportait tant, la tempérance, la protection, l'amour. J'étais loin de lui apporter autant, pourtant, je l'aimais plus que l'amour, qu'on pouvait aimer.

J'aimerais tant apaiser ma douleur, mais elle grandit avec le temps, au lieu de disparaitre. Je n'y arrive pas, je n'arrive pas à vivre sans MA FANNY. Je veux la retrouver, je veux la serrer dans mes bras à nouveau, tant j'ai besoin d'elle, c'est vital. J'ai besoin de ma fanny, de son odeur, de son regard amplis de tant d'amour. J'ai besoin de sentir son épais pelage dans mes mains. J'ai besoin de toi Fanny, j'ai tant besoin de toi.

Dire que je t'aime, non, c'est tellement plus intense que de l'amour, ce que je ressens pour toi.

Fanny, merci d'avoir été là, quand j'avais besoin de toi, merci, tout simplement.

ta maman,

dakota31
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 45
Localisation : Aux alentours de Toulouse
Département : 31
Date d'inscription : 02/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum