ba-sans-famille
Bonjour et bienvenue sur le forum de BA sans famille.
N'oubliez pas de vous présenter si vous souhaitez avoir accès au forum.

Merci et à bientôt !

Newsletter N° 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Newsletter N° 11

Message par Nathalie le Lun 6 Sep 2010 - 22:43

BA-sans-famille
Newsletter n° 11 - août 2010

Rédigée et présentée par Nicole____________


Chers Membres, bonjour !

Nous avons le plaisir de vous annoncer le retour de "La belle histoire d'adoption" racontée par Marie-Christine (Vouka). Ce mois-ci, la Serbie sera à l'honneur avec deux belles histoires d'adoption, celle de Nestor, adopté par Lydie et celle toute récente de Téodora adoptée par Martine.

Pourquoi la Serbie ? Pourquoi adopter un chien à l'étranger avec tous les malheureux que nous avons chez nous ? Tout simplement parce que dans des pays comme la Serbie ou la Roumanie, les personnes qui s'occupent de la détresse animale sont trop peu nombreuses et très isolées.

Les conditions de vie des chiens dans ces refuges surpeuplés sont très difficiles, les chiens vivent en meute, il y a beaucoup de décès.

Le seul espoir des personnes sur place vient, entre autres, des associations françaises qui leur tendent la main et les soutiennent dans leur dur combat pour essayer d'améliorer un peu les conditions de vie des chiens dans les refuges, essayer de limiter la surpopulation en mettant en place des campagnes de stérilisation.

Leur seule récompense : voir de temps en temps un de leurs chiens quitter l'enfer du refuge pour trouver enfin la paix et le bonheur dans une famille en France.

Nous essayons modestement au travers du forum d'apporter un peu d'espoir à ces pays. Merci à vous tous.


Après ces informations sur le forum, place aux chiens.


LES CHIENS DU MOIS A ADOPTER D'URGENCE



ALICE, type BA 5 ans - ACPA de Saint Gaudens (31)
http://ba-sans-famille.forumactif.com/autres-urgences-f84/urgent-alice-type-berger-allemand-5-ans-acpa-de-saint-gaudens-31-t7079.htm#134008



Coucou ! Moi c'est ALICE, mais le pays des merveilles... je ne l'ai pas encore connu, hélas !
Avant mon arrivée au refuge, j'ai passé mes 5 ans de vie à l'attache, sans doute parce que mes maîtres ne voyaient en moi que "l'outil" que je représentais pour garder la maison.
Grâce aux gentilles personnes du refuge qui me donnent la possibilité de me défouler, je rattrape le temps perdu et j'adore me promener et courir.
On dit de moi que je suis craintive lors d'un premier contact, mais n'est-ce pas un peu normal pour moi qui vivait constamment attachée, dans mon ancienne vie ? Une fois que je connais un peu la personne qui s'intéresse à moi, je lui fais vite confiance et je suis très gentille.
Il me manque l'essentiel à présent : le bonheur d'une vie au sein d'une famille aimante.

ALICE est adoptable dans les départements 31 - 65 - 81 - 82 - 12
Pas de covoiturage : le refuge souhaite voir les adoptants

ALICE !


LES SENIORS DU MOIS

JOHNNY, type BA 13 ans - Refuge SPA de Morée (41)
http://ba-sans-famille.forumactif.com/urgences-seniors-f69/johnny-type-ba-13-ans-spa-de-moree-41-t4050.htm#66713



Y-a-t-il quelqu'un pour moi ?
Il serait grand temps que je connaisse enfin la douceur d'un foyer et l'affection d'une famille.
Jusqu'à présent, ma vie n'a été que malchance ! J'ai été retiré une première fois à mes maîtres qui ne m'aimaient pas, puis adopté et retiré une deuxième fois de chez mes adoptants. Pourquoi m'avaient-ils adopté alors, si ce n'était pas pour que je sois heureux ??
Au refuge, on s'occupe bien de moi mais hélas je ne suis pas le seul !
Vous trouvez que mon regard est tristounet ? Sans doute, car il laisse transparaître un grand manque d'affection, l'affection que je continue à espérer.
Il faut que je vous dise aussi : j'ai besoin de me dépenser. Aussi, je préfèrerais que vous ayez un petit jardin mais je m'accommoderais d'une vie en appartement avec des sorties fréquentes pour me dégourdir les papattes.
Je vous attends mais ne tardez pas trop !


KITTY, X BA de 13 ans - Refuge SPA de Briançon (05)
http://ba-sans-famille.forumactif.com/urgences-seniors-f69/kitty-croisee-ba-de-13-ans-refuge-spa-de-briancon-05-t3217.htm#52684

Bonjour mes amis ! C'est moi KITTY !


Ma vie a été heureuse, entourée d'affection dans une maison douillette jusqu'à ce que mes maîtres adorés s'en aillent au Paradis.
Ils espéraient sans doute que je parte la première, pour ne pas me laisser seule... mais la vie en a décidé autrement.
J'attends au refuge depuis fort longtemps et je suis prête à vous aimer si vous souhaitez me faire une petite place dans votre coeur et dans votre maison.
A mon âge, ce qui me manque le plus, c'est la douceur des câlins.
Je suis une petite mamie très affectueuse, vous savez ! J'ai également besoin d'un environnement calme et serein qui ne soit pas troublé par la présence d'enfants en bas âge.
Pas de covoiturage : le refuge souhaite voir les adoptants.


MARY, type BA 12 ans - STAM Aix en Provence (13)

http://ba-sans-famille.forumactif.com/urgences-seniors-f69/mary-type-berger-allemand-12-ans-stam-a-aix-en-provence-13-t7258.htm#137069

Je m'appelle MARY, quel joli nom, n'est-ce pas ?



J'étais en fourrière et ma vie ne tenait qu'à un fil.
Heureusement, le refuge m'a accueillie et je commence à me refaire une petite santé car j'étais très maigre à mon arrivée.
Ma vie n'a certainement pas été toute rose. Pourtant, je suis très câline et au refuge, je m'entends bien avec mes congénères d'infortune.

Mon rêve le plus cher est d'avoir une gentille famille bien à moi.

MARY est adoptable dans toute la France.
Pas de covoiturage : le refuge souhaite voir les adoptants.



LE CONSEIL SANTE PAR MARIE
http://ba-sans-famille.forumactif.com/les-conseils-sante-de-marie-f75/

COMMENT RENFORCER LES DEFENSES IMMUNITAIRES DE NOS LOUPS

Voilà un bout de temps que je me balade sur internet et je vois sur les forums de plus en plus de chiens malades, et pour lesquels la seule réponse apportée est une prise d'antibiotiques. Quoi de mieux pour achever des défenses immunitaires déjà mises à mal par les vaccins trop nombreux et trop fréquents ?
Je vous transmets un lien pour réfléchir aux vaccins et prendre un peu de recul : http://www.paperblog.fr/1135367/vaccins-on-nous-a-menti/. Claude Bernard, un contemporain de Pasteur et à qui on prête ces mots "le microbe n'est rien mais le terrain est tout" avait une approche bien différente de ce dernier. Pour lui, il suffisait d'entretenir et renforcer le terrain immunitaire pour conserver un corps sain et en forme. Nul besoin de vaccins et d'antibiotiques. La nature nous a fait suffisamment forts et nous offre les produits naturels assez efficaces pour parer à tout.
Le Dr Neveu a d'ailleurs démontré l'efficacité du chlorure de magnésium pour la diphtérie, le tétanos ou la polio chez l'homme et pour la maladie de carré ou la piroplasmose chez les chiens. Les huiles essentielles, les plantes et les oligo-éléments et enfin l'argile et le charbon donnent des résultats bien plus positifs que l'allopathie.
J'arrête là mes digressions pour vous donner quelques pistes visant à renforcer les défenses immunitaires de vos loulous.


SEL DE NIGARI

Le premier produit qui me paraît fort utile et facile à employer est le sel de nigari. Disponible en magasin bio ou dans certaines jardineries telles que Botanic, le chlorure de magnésium sous sa forme naturelle est facile d'emploi. Une fois le sachet ouvert, pensez bien à le conserver dans un bocal en verre qui ferme hermétiquement sinon il va absorber l'humidité et devenir liquide.
Pour Catch et DJ, je mets une pincée dans une des deux gamelles avec un peu d'huile d'olive ou d'huile de palme rouge très intéressante car elle est très riche en beta-carotène et vitamine A.


CUIVRE-OR-ARGENT

Voilà une cure à faire avec nos loups à chaque changement de saison.
Pendant un mois, prendre une mesure à jeun du mélange Cuivre-Or-Argent (Cu-Au-Ag).
Les propriétés de la triade Cu-Au-Ag sont largement connues et démontrées en nutrithérapie.
Le complément nutritionnel est généralement destiné aux personnes sujettes aux rhumes, refroidissements, fatigues anormales (asthénies) et qui présentent une diminution de la vitalité et de la réactivité ainsi qu'une tendance dépressive et un manque d'entrain.
Mais surtout, ce complexe contribue ainsi à augmenter la résistance aux maladies infectieuses en général et peut agir sur tous les états inflammatoires aigus. Le mélange Cu-Au-Ag aidera ainsi à modifier un terrain propice aux états infectieux et asthéniques trainants et récidivants (rhumes, angines, otites, cystites), mais également à combattre des fièvres inexpliquées. Ainsi, ce complexe permettra une meilleure défense contre les infections fréquentes et difficiles à rétablir, tout en favorisant une meilleure forme psychologique et une vision de la vie avec plus de sérénité.


ARGILE

Lors du changement de saison, une cure d'argile peut être entreprise le mois suivant celle des oligo-éléments. Au premier abord, cela paraît un peu compliqué mais ensuite cela devient une habitude et on ne se rend même plus compte qu'on fait une cure.
Je ne vais pas vous parler ici de toutes les merveilles que l'on peut faire avec l'argile en externe mais simplement de l'intérêt d'une cure en interne.
La cure d'argile verte par voie buccale est recommandée une, deux, voire quatre fois par an, aux changements de saison, et principalement au printemps pour nettoyer l'organisme et parer à ses déficiences éventuelles.

Indications :
Dans tous les cas d'infection interne ou externe, l'argile va aider au nettoyage du corps par l'intérieur et donc compléter les cataplasmes éventuels.
- Pour une meilleure qualité du sang, l'argile comble les carences en minéraux.
- L'argile contribue à stimuler ou apaiser les différentes glandes du corps.
- L'argile stoppe la prolifération microbienne dans les intestins et assainit la région intestinale.
- L'argile adoucit les problèmes digestifs liés à trop d'acidité et va agir comme un pansement.
- Pour tous les problèmes de rhumes et maux de gorge liés aux conditions hivernales.

Usage interne - mode d'emploi :
Il est conseillé de préparer l'argile verte ou blanche une demi-journée avant de la consommer. Préparer l'argile le soir et la boire à jeun le matin au lever. On peut aussi la boire le soir au coucher. Sinon dans la journée, toujours boire une demi-heure à une heure avant un repas.

* Remplir un verre d'eau pure aux trois-quarts et verser une cuillère à café d'argile verte ou blanche en poudre pour un adulte, (une demi-cuillère pour les enfants jusqu'à 10 ans). Attention ! La cuillère ne doit pas être en métal.
* Attendre la nuit (afin que l'argile puisse libérer ses éléments) et boire le matin. Les premiers jours, pour habituer le corps peu à peu à l'action de l'argile, ne boire que l'eau. Puis, les jours suivants, mélanger l'argile à l'eau et boire progressivement un peu d'argile avec l'eau, chaque jour un peu plus. Au bout d'une semaine, boire la totalité -eau et argile-.
* Attention : lorsque vous nettoyez votre verre, veillez à ne pas jeter de restes d'argile dans les conduits d'évacuation de lavabo ou d'évier. En effet, l'argile est une terre collante qui se déposerait le long des canalisations et les boucherait à la longue. Il est préférable de la jeter au compost.

Durée
* la cure d'argile verte de printemps est recommandée pour une durée de trois semaines à raison d'un verre par jour. Si l'on veut prolonger les bienfaits de l'argile, il est possible de poursuivre pendant trois mois (avec des semaines de pause).

Les réactions possibles
L'argile verte a une action puissante et va occasionner des changements dans le corps.
Tandis que les médicaments habituels endorment le mal et réduisent les symptômes, les méthodes naturelles peuvent entraîner des réactions imprévues. C'est parce qu'elles se comportent comme des révélatrices de problèmes latents. Et l'organisme cherche à éliminer ce qui l'encombre.
Ainsi, une cure d'argile peut entraîner l'évacuation de vers, de sang, d'autres substances ... ignorées dans le corps, ou encore des selles liquides ou constipation. Si c'est difficile à supporter, espacer davantage les prises d'argile ou alterner avec un autre soin naturel. Ne pas s'inquiéter. C'est le processus d'élimination qui se met en route. S'il est un peu fort au début, il s'estompera par la suite.

Voilà pour les grands classiques. Sinon, on peut aussi utiliser les plantes et les huiles essentielles comme suit :


ECHINACEA et THYM

Echninacea Purpura Thym

Préférez Echinacea angustifolia pour les formes sèches et Echinacea purpurea pour les formes fraîches (extraits liquides). Echinacea purpurea perd de ses propriétés une fois séchée.
La propriété principale de l'échinacée est l'immuno-stimulation, c'est-à-dire qu'elle augmente les défenses immunitaires de l'organisme. Elle serait aussi "adaptogène" et aiderait à combattre le stress et les changements de situations difficiles à gérer.

L'échinacée est déconseillée en cas de maladie affectant le système immunitaire (sida et maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, le lupus...). Sa consommation ne doit pas excéder 8 semaines. La plante n'a aucune interaction avec d'autres traitements.

Le thym est une plante aromatique riche en huile essentielle qui lui confère de bonnes propriétés antiseptiques, antivirales et antibiotiques. Ce sont les deux phénols de l'huile essentielle de thym, thymol et carvacrol, qui lui donnent ces propriétés.
La sphère d'action de prédilection du thym est la sphère ORL et pulmonaire. Il est couramment utilisé pour lutter contre les toux sèches ou quinteuses et contre les angines et maux de gorge. En ce qui concerne la sphère digestive, le thym a la faculté de réduire les ballonnements et de favoriser la digestion. Il stimule l'appétit.
Les propriétés antivirales du thym sont utilisées dans la prévention des récidives d'infections virales comme le zona et les boutons d'herpès.
Une décoction de thym imprégnée sur une compresse a des propriétés antiseptiques pour nettoyer de petites plaies non surinfectées. Le thym entre dans la composition des compresses Biogaze.

Faire une infusion avec un litre d'eau, une cuillère à café d'échinacea et une belle branche de thym, laisser refroidir et donner comme eau de boisson à faire tout au long de l'hiver.


HUILE ESSENTIELLE

Les huiles essentielles seront à déposer sur le dos du chien légèrement en arrière sur le garrot, à raison d'une goutte de chaque : Ravinsare ou Niaouli + laurier noble + cyprès ou tee trea.
A faire pendant un mois.

Niaouli de Nouvelle Calédonie


Voilà pour les classiques. Mais il y a aussi l'aloe vera à ne surtout pas prendre seul car Avicène disait "l'aloe vera seul brûle les viscères" donc à mélanger à 50 % avec du miel.
Les jus de légumes lacto fermentés aussi sont intéressants mais pas évidents à faire prendre à un animal. Les graines germées aussi, pour leur richesse et leur vitalité, entretiennent bien le système immunitaire.
Plus on aura une alimentation variée et vivante et plus on sera en bonne santé. Les croquettes même de très grande qualité n'apportent pas tout cela. A nous donc de compléter avec ce que la nature a la générosité de nous offrir.


Après les traitements pour entretenir le terrain, que faire quand un chien a dû prendre des antibiotiques, ou des corticoïdes ? En effet, sa flore intestinale a été bien mise à mal et c'est la porte ouverte à d'autres infections car la première barrière microbienne est l'intestin.
Vous savez maintenant que les intestins jouent un rôle primordial dans l’immunité. Certains agents de défense de l’organisme sont sécrétés au niveau de la muqueuse intestinale et permettent de défendre l’organisme contre l’intrusion de toxiques. En fait, notre immunité globale est le reflet de notre immunité intestinale, et si on est sujet à des infections à répétition, l’important est de s’occuper avant tout de la bonne santé de sa barrière intestinale.
Les troubles intestinaux, gastro-entérites, la constipation, diarrhées, gaz, colites, sont autant de signes d’une flore intestinale dégradée et qui ne peut plus remplir son rôle de défense.
Il faut savoir également que tout traitement antibiotique ou toute prise de corticoïdes va abaisser ou éliminer les agents de défense intestinaux. Après tout traitement de ce type, une cure de pro biotiques est toujours nécessaire, tout comme après chaque période de trouble du transit, gastro...



LES BELLES HISTOIRES D'ADOPTION PAR VOUKA

Vous trouverez les plus belles adoptions dans la rubrique : "les belles histoires d'adoption" : http://ba-sans-famille.forumactif.com/les-belles-histoires-d-adoption-f34/

L'histoire de NESTOR

Amis des BA, j’ai une histoire à vous conter ! C’est la mienne... J’ai envie de vous la raconter car aujourd'hui je suis le plus heureux des BA et je voudrais donner un peu d’espoir à ceux qui n’en n’ont plus, à tous mes congénères qui souffrent depuis des années, à tous ceux qui ont peur du lendemain, à ceux qui de derrière leurs barreaux voient d’autres partir vers une nouvelle vie ou vers la mort...
Ecoutez tous ! J’ai une belle histoire à vous raconter !

Je m’appelle Nestor, BA de 8 ans et paraît-il, une crème de loup, la douceur et la gentillesse même. J’aime tout le monde, quatre pattes, deux pattes, tout le monde ! Et Maman qui s'appelle Lydie et bien, elle me dit que je suis beau...
Pourtant, les premières longues années de ma vie ont été un calvaire et quand la chance n’est pas au rendez-vous, il faut attendre son tour patiemment et c’est ce que j’ai fait.
Mal-aimé, abandonné, ma seule maison finalement fut le refuge en Serbie
où des gentils bipèdes font tout ce qu’il peuvent pour nous garder en vie, avec si peu de moyens mais tant de bonté, que nous sommes obligés de tenir le coup rien que pour leur rendre la pareille. Ce pays si froid, si pauvre, si dur... Tous ces pauvres chiens qui meurent de froid l’hiver, qu’on retrouve gelés à l’aube, eux aussi avaient droit à la chaleur d’un foyer, à l’amour...
Alors moi, je n'osais pas me plaindre car moi au moins j’étais vivant... Alors, je souffrais en silence, ma patte enflait de jour en jour et j’avais l’impression qu’on me poignardait, tellement c'était douloureux.
Je ne sais pas ce que j’avais comme maladie mais on m’a emmené chez le vétérinaire où j’ai reçu de bons soins, où j’ai pu me remettre et me reposer plusieurs jours. J’avoue que ça m’a sauvé la vie, j’étais au bout du rouleau.
De retour au refuge, on me mit avec les minous qui vivaient la même galère que nous les chiens, et les personnes du refuge ont dû se rendre compte que j’étais incapable de faire du mal à une mouche !

Je crois même que les chats aimaient bien ma présence... Faut dire que je ne suis pas un petit gabarit, j’étais un peu leur garde du corps en quelque sorte



Et si seulement, à ce moment précis, j'avais su qu’à des milliers de kilomètres de là, une famille n’attendait que moi, m’aimait déjà plus que tout, me désirait comme on désire un enfant, préparait mon arrivée en achetant tout ce qu’un loulou peut avoir durant une vie entière... ! Ce sont eux qui m’ont donné la force nécessaire pour tenir... Ils m’ont envoyé des milliers d’ondes positives pour me garder en vie... Un méga compte à rebours était lancé sans que je le sache, et des cœurs vibraient au rythme du mien. Une sensation de chaleur m’a envahi quand on est venu me chercher ce jour-là pour m’emmener loin de mon pays... Une sensation de bien-être, un début de bonheur avant de connaître la vraie vie, celle que devraient avoir tous les loulous de la terre. Cette fois, je savais que je pouvais m’endormir sans avoir peur de ne pas me réveiller. J’étais installé avec d’autres loulous dans une voiture chaude et confortable : un long voyage commençait... Des nouvelles odeurs, de nouveaux paysages s’offraient à nous quand on voulait bien ouvrir un œil entre deux siestes. C’était très excitant... Nous étions tous déjà heureux !
Nous sommes arrivés enfin. Et là, ma famille m’attendait !
Je savais que c’était eux, mes sauveurs, eux qui étaient tombés amoureux de moi d’après une simple photo... Les coups de cœur, c’est magique ! Nous sommes rentrés chez nous et cette fois, la banquette arrière de la voiture était rien que pour moi ! Autant dire que je me suis étendu de tout mon long !
Ma maison, une merveille ! Un grand terrain avec de l’herbe pour me rouler, pleins de minous comme copains (ils ont un peu peur de moi mais ça va aller, je suis si gentil), des parents d’une douceur incroyable avec un cœur si grand qu’ils voudraient adopter tous les loulous du refuge, s'ils le pouvaient ! Je suis comblé... Des câlins à revendre, une gamelle de choix remplie à souhait, plein d'endroits pour dormir plus confortables les uns que les autres, des tas de balles et ballons que j'adore... Mais surtout, la paix intérieure, celle qu'on ressent quand on est heureux et que plus rien ne peut vous arriver de mal. Alors, je vous le dis mes amis :
Ca vaut le coup d’attendre pour pouvoir vivre cela, ne serait ce qu’une minute dans sa vie !



J’ai attendu 8 ans pour vivre cela, alors gardez espoir ! Il y a forcément une famille pour vous quelque part ! Regardez les kilomètres que j’ai parcourus pour retrouver la mienne ! Un cœur est prêt à vous accueillir, et c’est doux et chaud un cœur.

Je m’appelle Nestor, je suis un magnifique BA, j’aime et je suis aimé !


A qui le tour ?





L'histoire de TEODORA

Bonjour les amis ! Je m’appelle Téodora, je suis une gentille louloute croisée BA de 8 ans toute douce, un peu timide, calme... Une crème ! Si vous saviez, j’ai eu si peur ! Ma vie n’a pas toujours été facile ! J’en ai vu de toutes les couleurs pendant si longtemps... D’ailleurs, je vais vous en raconter un bout si vous le voulez bien !

J’ai toujours vécu dans la rue et, chez moi, en Serbie ce n’est pas les Caraïbes ! Autant vous dire qu’avec mon copain Deky, on a eu bien souvent froid et faim, mais on a tenu le coup ! Peut-être que le destin prévoyait pour nous une vie plus belle et qu’il fallait se battre et survivre en attendant ce jour... Oui, c’est sûrement ça qui nous gardait en vie, cet espoir de connaître des jours meilleurs !
Cela a failli être le cas quand une gentille dame nous a pris sous son aile et nous a ramenés dans sa maison de vacances, elle venait tous les jours nous nourrir et nous câliner, ça ressemblait presque au bonheur ! Mais pas de chance pour nous et pour notre bienfaitrice car elle a quitté notre terre quelques mois après et nous sommes retournés à la rue... Cette terrible rue froide où le seul manteau qu’on avait était celui de la neige épaisse, celle qui glace les os, celle qui étouffe les bruits de la vie, même les bruits de notre estomac vide criant famine ! Notre maison était un abri de bus et chaque matin le fait d’être encore en vie tenait du miracle...
Un jour, des gentilles personnes nous ont emmenés dans un endroit effrayant... Pour moi en tout cas ! Car c’était un endroit rempli de loulous stressés, apeurés, bruyants. Et même si je sentais bien que ces gentilles personnes ne voulaient que notre bien, je ne me sentais pas bien du tout... J'étais terrorisée ! Mon copain lui, s’est senti à l’aise tout de suite : un abri sûr et une gamelle remplie le comblaient ! Mais pas moi ! Je me suis terrée dans ma niche sans vouloir en sortir, de peur qu’on me pique cet abri, de peur d’affronter cette immense meute ! Je me suis mise à maigrir, maigrir,... et mon stress m’a sûrement donné cette vilaine maladie de peau qui m'affaiblissait de plus en plus. Mon épaisse fourrure commençait à disparaître et affronter le froid sans un poil sur le dos n'allait pas être une partie de plaisir... Cela devenait urgent car ma bataille, qui durait depuis tant d’années, n’avait rien donné... Non, toujours pas de vie paisible, confortable, au chaud et câlinée, non ... toujours rien en vue ! Alors je me suis mise à baisser les pattes. A quoi bon se battre contre le froid, la faim, la peur pendant tant de temps, à quoi bon... ! Je n’y croyais plus du tout, tous mes espoirs étaient partis en fumée !


Dans ma niche au refuge

Heureusement que les gentilles personnes du refuge ont pris soin de moi et ont tout fait pour me redonner goût à la vie car j’étais sur le fil du rasoir ! Quelques mois plus tard, ma santé revenait tout doucement. Je sortais timidement de ma niche, mais ce n'était pas encore ça... De longs mois suivirent et, un jour, des gens avec des mots bizarres sont venus au refuge. Je sentais que ceux qui avaient pris soin de moi en avaient gros sur le cœur mais étaient soulagés aussi. Alors, j’ai suivi ces personnes aux drôles de mots pleins de douceur. Elles m'ont installée dans une grande boîte roulante avec des couvertures douillettes et il y avait quelques autres loulous avec moi, tout aussi heureux de cette aventure ! Ce fut un long et fatiguant périple, et malgré le confort que m’offraient ces personnes aux drôles de mots je me sentais faiblir... Mais c’est fou les réserves de vie bien cachées au fond de moi, ces dernières réserves que j’ai dû utiliser car je ne devais pas flancher maintenant... Je savais bien qu’au bout de ce voyage le bonheur m’attendait, je ne m'étais pas battue en vain toutes ces années tout de même ? ! Allez Téodora ! Respire profondément, tiens le coup tu y es presque ! J’étais déjà heureuse, le cœur léger !


18 juillet 2010
Nous sommes arrivés à destination. Une gentille dame s’approche de moi, les yeux mouillés , avec de l’amour dans sa voix, dans ses gestes... Elle m’aime déjà on dirait... Je me sens comme dans du coton, paisible et déjà comblée... Je crois que c’est cette gentille dame mon futur, ma vie, ma renaissance... Elle s’appelle Martine. Je vais avoir un gros frère, Sultan un BA qui veillera sur moi ! Il est super gentil, je suis rassurée. Mais pardonne moi gentille maîtresse... Il y a plein d’odeurs et de nouvelles choses à voir, alors je ne suis pas encore tout à fait avec toi... Et puis, tu vois, le bonheur me fait peur, peur de le perdre alors va falloir que j’analyse tout avant de me lâcher totalement ! Mais je t’aime déjà, tu sais ! Je ne te le dis pas tout de suite, je suis une coquine ! J’étais faible et ma santé ne s'améliorait pas malgré tout ce bonheur ! Ma maman, et ouiiiiiiiiiiii j’ai une maman, donc ma maman, mon frérot et moi sommes allés chez une gentille dame nommée Joëlle : il y avait une mini BA Enna super gentille, et même un chat ! On s’est tous reposé, on était tous HS !! Le matin, maman m’a emmenée chez le docteur qui n’avait pas l’air de dire que je pétais le feu ! Il fallait que je guérisse, et croyez moi, je voulais guérir le plus vite possible !
Maman m’a confiée à Joëlle pour plusieurs jours car j’ai bien compris qu’elle devait repartir... Elle a pleuré toutes les larmes de son corps, ça m’a fendu l’âme mais j’avais confiance ! J’avais une merveilleuse infirmière qui allait prendre soin de moi et je savais bien que j’allais retrouver Maman très vite, elle m’aimait bien trop pour ne jamais me retrouver ! Cette fois j’avais confiance en la vie, je n'avais plus peur de mon avenir ! Il était tout tracé ! Je devais juste me remettre sur pattes, bien écouter mon infirmière de choc, me laisser faire et tout irait pour le mieux. Tiens le coup Maman ! On va bientôt être ensemble pour toujours !
Voilà et qu’est-ce que je disais, ayéééééééé je rentre chez moi !!!!!!!!


Coucou c'est moi Téodora ! Allez Sultan, fais pas la tête !


J’ai retrouvé Maman , Sultan et en arrivant... connaissance avec des tourterelles : vous inquiétez pas les filles, je ne vais pas vous manger ! Vous faites de drôles de bruits tout de même ! Je nage dans le bonheur, fini la faim, le froid, la solitude, la peur, fini et bien fini ! Je suis aimée et je peux enfin dormir sur mes deux oreilles !
Quelle histoire mes amis ! L’espoir, le destin ! Faut jamais lâcher ! J’ai résisté tant d’années, tant d’années de souffrance... Mais sur mon chemin de croix, j’ai rencontré des gens pour me sortir du gouffre. Je ne devais pas mourir pour connaître ma vie d'aujourd'hui. C'était écrit quelque part :
Téodora+Martine+Sultan
Ces 3 là devaient être réunis pour s’aimer. Ce fut un parcours semé d'embûches mais ce n'était que pour renforcer notre lien que rien ni personne ne pourra jamais défaire !
JAMAIS

Merci la vie
Signé
Téo



NOS BA ET LEURS DROLERIES !

Ne me dérangez pas, je suis à la pêche...







Terminons cette lettre par un petit poème d'un internaute :

Un chien perdu sans collier,
De moi devint si familier,
Qu'à chaque fois venant me voir,
Il me racontait ses déboires
Puis s'en allait tard le soir.
Comme j'ignorais son nom,
Je l'appelais à ma façon
Et il accourait aussitôt,
Chercher caresses, faisant le beau !
Sautillant, clignant de ses yeux doux,
Un peu comme font les minous.
Or, d'affection étant en quête,
L'animal s'est mis dans la tête
Que j'étais devenu son maître
Car je lui assurais le bien-être.
Donc ayant mordu à l'hameçon,
Avec lui, j'ai conclu l'adoption.
Nous étions devenus des amis,
Que rien ne sépare dans la vie...
Ainsi guéri de sa solitude,
Il prit place dans ma maison vide,
Me remerciant de lui avoir ôté
Les traumatismes de la cruauté.


Excellentes vacances aux aoûtiens !

_________________
Nathalie
B.A. un jour, B.A. toujours !


Nathalie
Fondatrice et administratrice
Fondatrice et administratrice

Féminin Nombre de messages : 13123
Age : 44
Localisation : Pays de Bray
Département : 76
Date d'inscription : 27/12/2008

http://ba-sans-famille.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum