ba-sans-famille
Bonjour et bienvenue sur le forum de BA sans famille.
N'oubliez pas de vous présenter si vous souhaitez avoir accès au forum.

Merci et à bientôt !

Renforcer le terrain immunitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renforcer le terrain immunitaire

Message par marie34 le Ven 13 Aoû 2010 - 16:28

COMMENT RENFORCER LES DEFENSES IMMUNITAIRES DE NOS LOUPS

Voilà un bout de temps que je me balade sur internet et je vois sur les forums de plus en plus de chiens malades, et pour lesquels la seule réponse apportée est une prise d'antibiotiques. Quoi de mieux pour achever des défenses immunitaires déjà mises à mal par les vaccins trop nombreux et trop fréquents ?
Je vous transmets un lien pour réfléchir aux vaccins et prendre un peu de recul : http://www.paperblog.fr/1135367/vaccins-on-nous-a-menti/. Claude Bernard, un contemporain de Pasteur et à qui on prête ces mots "le microbe n'est rien mais le terrain est tout" avait une approche bien différente de ce dernier. Pour lui il suffisait d'entretenir et renforcer le terrain immunitaire pour conserver un corps sain et en forme. Nul besoin de vaccins et d'antibiotiques. La nature nous a fait suffisamment forts et nous offre les produits naturels assez efficaces pour parer à tout.
Le Dr Neveu a d'ailleurs démontré l'efficacité du chlorure de magnésium pour la diphtérie, le tétanos ou la polio chez l'homme et pour la maladie de carré ou la piroplasmose chez les chiens. Les huiles essentielles, les plantes et les oligo-éléments et enfin l'argile et le charbon donnent des résultats bien plus positifs que l'allopathie.
J'arrête là mes digressions pour vous donner quelques pistes visant à renforcer les défenses immunitaires de vos loulous.


SEL DE NIGARI

Le premier produit qui me paraît fort utile et facile à employer est le sel de nigari. Disponible en magasin bio ou dans certaines jardineries telles que Botanic, le chlorure de magnésium sous sa forme naturelle est facile d'emploi. Une fois le sachet ouvert, pensez bien à le conserver dans un bocal en verre qui ferme hermétiquement sinon il va absorber l'humidité et devenir liquide. lol!
Pour Catch et DJ, je mets une pincée dans une des deux gamelles avec un peu d'huile d'olive ou d'huile de palme rouge très intéressante car elle est très riche en beta-carotène et vitamine A.


CUIVRE-OR-ARGENT

Voilà une cure à faire avec nos loups à chaque changement de saison.
Pendant un mois, prendre une mesure à jeun du mélange Cuivre-Or-Argent (Cu-Au-Ag).
Les propriétés de la triade Cu-Au-Ag sont largement connues et démontrées en nutrithérapie.
Le complément nutritionnel est généralement destiné aux personnes sujettes aux rhumes, refroidissements, fatigues anormales (asthénies) et qui présentent une diminution de la vitalité et de la réactivité ainsi qu'une tendance dépressive et un manque d'entrain.
Mais surtout, ce complexe contribue ainsi à augmenter la résistance aux maladies infectieuses en général et peut agir sur tous les états inflammatoires aigus. Le mélange Cu-Au-Ag aidera ainsi à modifier un terrain propice aux états infectieux et asthéniques trainants et récidivants (rhumes, angines, otites, cystites), mais également à combattre des fièvres inexpliquées. Ainsi, ce complexe permettra une meilleure défense contre les infections fréquentes et difficiles à rétablir, tout en favorisant une meilleure forme psychologique et une vision de la vie avec plus de sérénité.


ARGILE

Lors du changement de saison, une cure d'argile peut être entreprise le mois suivant celle des oligo-éléments. Au premier abord, cela paraît un peu compliqué mais ensuite cela devient une habitude et on ne se rend même plus compte qu'on fait une cure. lol!

Je ne vais pas vous parler ici de toutes les merveilles que l'on peut faire avec l'argile en externe mais simplement de l'intérêt d'une cure en interne.

La cure d'argile verte par voie buccale est recommandée une, deux, voire quatre fois par an, aux changements de saison, et principalement au printemps pour nettoyer l'organisme et parer à ses déficiences éventuelles.

Indications :

Dans tous les cas d'infection interne ou externe, l'argile va aider au nettoyage du corps par l'intérieur et donc compléter les cataplasmes éventuels.
- Pour une meilleure qualité du sang, l'argile comble les carences en minéraux.
- L'argile contribue à stimuler ou apaiser les différentes glandes du corps.
- L'argile stoppe la prolifération microbienne dans les intestins et assainit la région intestinale.
- L'argile adoucit les problèmes digestifs liés à trop d'acidité et va agir comme un pansement.
- Pour tous les problèmes de rhumes et maux de gorge liés aux conditions hivernales.

Usage interne - mode d'emploi :

Il est conseillé de préparer l'argile verte ou blanche une demi-journée avant de la consommer. Préparer l'argile le soir et la boire à jeun le matin au lever. On peut aussi la boire le soir au coucher. Sinon dans la journée, toujours boire une demi-heure à une heure avant un repas.

* Remplir un verre d'eau pure aux trois-quarts et verser une cuillère à café d'argile verte ou blanche en poudre pour un adulte, (une demi-cuillère pour les enfants jusqu'à 10 ans). Attention ! La cuillère ne doit pas être en métal.
* Attendre la nuit (afin que l'argile puisse libérer ses éléments) et boire le matin. Les premiers jours, pour habituer le corps peu à peu à l'action de l'argile, ne boire que l'eau. Puis, les jours suivants, mélanger l'argile à l'eau et boire progressivement un peu d'argile avec l'eau, chaque jour un peu plus. Au bout d'une semaine, boire la totalité -eau et argile-.
* Attention : lorsque vous nettoyez votre verre, veillez à ne pas jeter de restes d'argile dans les conduits d'évacuation de lavabo ou d'évier. En effet, l'argile est une terre collante qui se déposerait le long des canalisations et les boucherait à la longue. Il est préférable de la jeter au compost.

Durée

* la cure d'argile verte de printemps est recommandée pour une durée de trois semaines à raison d'un verre par jour. Si l'on veut prolonger les bienfaits de l'argile, il est possible de poursuivre pendant trois mois (avec des semaines de pause).

Les réactions possibles

L'argile verte a une action puissante et va occasionner des changements dans le corps.
Tandis que les médicaments habituels endorment le mal et réduisent les symptômes, les méthodes naturelles peuvent entraîner des réactions imprévues. C'est parce qu'elles se comportent comme des révélatrices de problèmes latents. Et l'organisme cherche à éliminer ce qui l'encombre.
Ainsi, une cure d'argile peut entraîner l'évacuation de vers, de sang, d'autres substances ... ignorées dans le corps, ou encore des selles liquides ou constipation. Si c'est difficile à supporter, espacer davantage les prises d'argile ou alterner avec un autre soin naturel. Ne pas s'inquiéter. C'est le processus d'élimination qui se met en route. S'il est un peu fort au début, il s'estompera par la suite.

Voilà pour les grands classiques. Sinon, on peut aussi utiliser les plantes et les huiles essentielles comme suit :


ECHINACEA et THYM

Echninacea Purpura Thym

Préférez Echinacea angustifolia pour les formes sèches et Echinacea purpurea pour les formes fraîches (extraits liquides). Echinacea purpurea perd de ses propriétés une fois séchée.
La propriété principale de l'échinacée est l'immuno-stimulation, c'est-à-dire qu'elle augmente les défenses immunitaires de l'organisme. Elle serait aussi "adaptogène" et aiderait à combattre le stress et les changements de situations difficiles à gérer.

L'échinacée est déconseillée en cas de maladie affectant le système immunitaire (sida et maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, le lupus...). Sa consommation ne doit pas excéder 8 semaines. La plante n'a aucune interaction avec d'autres traitements.

Le thym est une plante aromatique riche en huile essentielle qui lui confère de bonnes propriétés antiseptiques, antivirales et antibiotiques. Ce sont les deux phénols de l'huile essentielle de thym, thymol et carvacrol, qui lui donnent ces propriétés.
La sphère d'action de prédilection du thym est la sphère ORL et pulmonaire. Il est couramment utilisé pour lutter contre les toux sèches ou quinteuses et contre les angines et maux de gorge. En ce qui concerne la sphère digestive, le thym a la faculté de réduire les ballonnements et de favoriser la digestion. Il stimule l'appétit.
Les propriétés antivirales du thym sont utilisées dans la prévention des récidives d'infections virales comme le zona et les boutons d'herpès.
Une décoction de thym imprégnée sur une compresse a des propriétés antiseptiques pour nettoyer de petites plaies non surinfectées. Le thym entre dans la composition des compresses Biogaze.

Faire une infusion avec un litre d'eau, une cuillère à café d'échinacea et une belle branche de thym, laisser refroidir et donner comme eau de boisson à faire tout au long de l'hiver.


HUILE ESSENTIELLE

Les huiles essentielles seront à déposer sur le dos du chien légèrement en arrière sur le garrot, à raison d'une goutte de chaque : Ravinsare ou Niaouli + laurier noble + cyprès ou tee trea.

A faire pendant un mois.

Niaouli de Nouvelle Calédonie


Voilà pour les classiques. Mais il y a aussi l'aloe vera à ne surtout pas prendre seul car Avicène disait "l'aloe vera seul brûle les viscères" donc à mélanger à 50 % avec du miel.
Les jus de légumes lacto fermentés aussi sont intéressants mais pas évidents à faire prendre à un animal. Les graines germées aussi, pour leur richesse et leur vitalité, entretiennent bien le système immunitaire.
Plus on aura une alimentation variée et vivante et plus on sera en bonne santé. Les croquettes même de très grande qualité n'apportent pas tout cela. A nous donc de compléter avec ce que la nature a la générosité de nous offrir.


Après les traitements pour entretenir le terrain, que faire quand un chien a dû prendre des antibiotiques, ou des corticoïdes ? En effet, sa flore intestinale a été bien mise à mal et c'est la porte ouverte à d'autres infections car la première barrière microbienne est l'intestin.
Vous savez maintenant que les intestins jouent un rôle primordial dans l’immunité. Certains agents de défense de l’organisme sont sécrétés au niveau de la muqueuse intestinale et permettent de défendre l’organisme contre l’intrusion de toxiques. En fait, notre immunité globale est le reflet de notre immunité intestinale, et si on est sujet à des infections à répétition, l’important est de s’occuper avant tout de la bonne santé de sa barrière intestinale.
Les troubles intestinaux, gastro-entérites, la constipation, diarrhées, gaz, colites, sont autant de signes d’une flore intestinale dégradée et qui ne peut plus remplir son rôle de défense.
Il faut savoir également que tout traitement antibiotique ou toute prise de corticoïdes va abaisser ou éliminer les agents de défense intestinaux. Après tout traitement de ce type, une cure de pro biotiques est toujours nécessaire, tout comme après chaque période de trouble du transit, gastro......

marie34
Membre de Platine
Membre de Platine

Féminin Nombre de messages : 10532
Age : 36
Localisation : Montpellier
Département : 34
Date d'inscription : 24/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum